Missionnaires en Haïti, au Brésil et en France

Catégorie : Infos Sociétaires (Page 1 of 16)

SOUTIENS AUX VICTIMES – SEISME HAÏTI 2021 – P. Saint-Jacques

Haïti a été sévèrement touchée, dans la matinée du samedi 14 août 2021, par un violent séisme de magnitude 7.2 sur l’échelle de Richter.

Selon un bilan provisoire établi au 17 août 2021 par la Direction de la Protection civile du Ministère de l’Intérieur (Haïti), ont été recensés 1 419 morts, dont 1 133 dans le Sud, 162 dans la Grand’Anse, 122 dans les Nippes et 2 dans le Nord-Ouest. Plus de 6 900 blessés sont enregistrés dans les départements du Sud, des Nippes et de la Grand’Anse.

Un appel aux dons a été lancé par les autorités ecclésiastiques de l’Archidiocèse de Port-au-Prince pour venir en aide à la population des départements du sud d’Haïti.

La Société des Prêtres de Saint-Jacques se joint à elles pour inviter amis et proches à participer, dans la mesure du possible, à cette collecte de fonds pour fournir une assistance aux victimes du désastre.

Le service de l’économat général de notre Institut recueillera les dons qui pourront lui être confiés, et les transfèrera à la cellule responsable de redistribution des dons de l’Archevêché de Port-au-Prince.

Au nom des victimes et de l’Eglise d’Haïti, la Société des Prêtres de Saint-Jacques vous remercie d’ores et déjà de votre générosité.

Libellez votre chèque à l’ordre de :
SOUTIENS AUX VICTIMES – SEISMEHAÏTI2021 


Note de la Chancellerie
de l’Archevêché de Port-au-Prince


« Musique Vocale de la Renaissance » en Finistère

Chœur & Création

17ème Semaine Chantante 

Du 24 au 31 juillet 2021


Initialement prévu en 2020, le stage de la 17ème Semaine Chantante de Chœur et Création a bien lieu cette année, comme prévu, à la grande satisfaction des 80 participants. Il se déroule actuellement au Centre Missionnaire Saint-Jacques, sous la Direction du bienveillant et talentueux Christophe Duhamel.


Conformément à l’intitulé « MUSIQUE VOCALE SACRÉE EN FINISTÈRE », les stagiaires s’entraînent sur la Missa Simile est regnum caelorumune, une œuvre du grand compositeur espagnol TOMAS LUIS DE VICTORIA [Thomas Ludovicus a Victoria Abulensis] (1548 -1611).


En ce jour du 26 juillet, où l’Eglise fait mémoire de Sainte Anne, la mère de la Vierge Marie, il est heureux d’entendre les voix des 80 choristes résonner dans la chapelle du Centre Missionnaire Saint-Jacques. Malgré les exigences des exercices techniques auxquels ils sont astreints, les participants sont tout sourire, bienveillants tout comme leur maestro !

Il est certain que venant directement des paraboles évangéliques, Simile est regnum caelorum [Le Règne de Dieu est semblable à … Mt 20, 1ss], il ne saurait régner parmi les stagiaires qu’une ambiance de paix et de joie tranquille. L’harmonie, la justesse des voix recherchées facilitent cette montée intérieure vers ce qui est beau, grand, pur, simple et vrai.

Ici, cordialité rime avec rigueur et assiduité. L’atmosphère de jovialité qui règne au moment des repas, comme lors des exercices physiques de mise en condition pratiquée lors de chaque séance ne dispense en rien des travaux individuels et collectifs exigeant concentrations et précisions.


Tout est dans l’équilibre, que le parc du Centre Missionnaire facilite. Les participants en sont bien conscients, lorsqu’ils s’octroient dans des moments de promenade à travers la propriété, où quand ils se mettent assis contre un arbre, sur un banc ou un muret, ou encore allongé sur le gazon vert pour déchiffrer une partition.

En recevant la paix qu’offre le stage dans le Centre Missionnaire, avec la simplicité qui les caractérise ainsi que le grand sourire débordant de l’un comme de l’autre, chaque participant nous apporte, prêtres, employés et bénévoles de Saint-Jacques un parfum qui embaume nos cœurs et nous donne de vouloir rendre de la bonté à la bonté reçue, de la beauté à la beauté que nous accueillons dans ces belles voix d’hommes et de femmes qui emplissent harmonieusement la chapelle, lieu conçu pour la louange de Dieu et l’élévation de l’âme.



Lien pour Chœur et Création

 

 


Fête de l’Amitié – 4 juillet 2021

Le 4 juillet 2021, la Société des Prêtres de Saint-Jacques a célébré sa traditionnelle Fête de l’Amitié. Ce rendez-vous annuel n’a pas été possible l’année dernière à cause de la pandémie, toujours en cours.

Cette année, de nombreuses personnes ont fait le déplacement pour vivre avec nous ce moment de retrouvailles et d’action de grâce.

En effet, depuis 1975, cette fête permet de rassembler des parents, des amis, des bienfaiteurs des Prêtres de Saint-Jacques.

La Fête de l’Amitié offre en ce sens une opportunité réelle de rencontre et de partage autour de la mission de notre Institut missionnaire.


Elle est également une fête d’action de grâce. Les Prêtres de Saint-Jacques sont conscients qu’ils ne sauraient vivre adéquatement leur mission et répondre à certaines exigences sans l’appui de parents, d’amis et de bienfaiteurs. Au Centre Missionnaire à Saint-Jacques, cette conscience est encore plus forte, par le fait de côtoyer à longueur d’années des bénévoles aux talents multiples, rivalisant de générosité dans la constance et la persévérance. Les Membres du Conseil Général sont reconnaissants pour toutes ces petites mains qui s’associent à des têtes pleines de projets et des cœurs débordants d’amour qui les accompagnent au jour le jour.

La Fête de l’Amitié est l’occasion traditionnelle pour manifester cette reconnaissance et rendre grâce. Bien sûr, les remerciements vont d’abord au Seigneur qui appellent des hommes et des femmes à sa mission. En effet, la Société des Prêtres de Saint-Jacques n’est pas une organisation humanitaire. Ces actions sont des réponses à l’appel de l’Evangile qui la met en marche pour travailler avec d’autres en faveur de la paix dans les cœurs, pour la guérison des blessés de toute sorte et la libération des captifs de toutes sortes.

A l’image de Jésus, à sa suite et obéissant à sa voix, la mission des Prêtres de Saint-Jacques est celle d’un témoignage à donner et donné dans le concret de la vie. Grâce aux appuis des uns et des autres, ses membres travaillent dans différents pays pour lutter en faveur de l’avènement d’un monde plus juste, en éduquant, en accompagnant, en défendant tous les pauvres. Car en eux, ils reconnaissent un frère et une sœur à aimer.

Un très grand merci donc à Dieu, à tous nos bénévoles, à toutes les associations caritatives, à nos bienfaiteurs et bienfaitrices, à tous les amis et toutes les amies de la Société des Prêtres de Saint-Jacques.

Les quelques photos qui suivent permettent d’avoir une vision de la Fête de l’Amitié qui avait lieu cette année, le 4 juillet 2021.





 





Rappelons que la journée avait démarré avec la célébration de l’Eucharistie, présidée par Mgr Alexandre JOLY, évêque auxiliaire de l’Archidiocèse de Rennes.




Après le pot de l’amitié, un déjeuner a été servi, suivi de diverses animations. A 16 heures, la Sœur Agnès Bordeau – de la Congrégation des Sœurs de la Providence de la Pommeraye – et les Pères Evens Joseph et Michel Briand ont donné un témoignage devant plus de 300 personnes. Ils ont raconté l’expérience de leurs 20 jours kidnapping au mois d’avril dernier. A la fin de ce temps, nous avons célébré les vêpres solennelles du dimanche, présidées par Mgr Alexandre Joly, après les mots de remerciements du Père Paul Dossous, Supérieur général de la Société des Prêtres de Saint-Jacques.



Rappelons enfin, que la Fête de l’Amitié réunit tous les ans des amis proches du siège de la Société, à Guiclan, dans le diocèse de Quimper et Léon, mais aussi dans les autres diocèses avoisinants comme Saint-Brieuc, Rennes, Vannes, Nantes. Ces dernières années, des amis d’autres diocèses, comme Marseille, La Rochelle, Perpignan, Créteil et autres viennent grossir le nombre des amis et des bénévoles. Nous les remercions tous et toutes.


Enfin, un petit mot pour rappeler le décès de M. Louis Ménard (frère du Père Michel Ménard) qui a été l’instigateur et l’initiateur de cette Fête de l’Amitié. Un souvenir pour Madame Monique Ménard sa veuve, ainsi qu’à ses enfants. Nous garderons une mémoire éternelle de cet ami et bienfaiteur qu’il a été pour la Société des Prêtres de Saint-Jacques.

Échanges Bretagne-Haïti 2021


Créée en 1984, l’association ECHANGES BRETAGNE HAÏTI puise ses valeurs dans la grande mobilisation de ses membres, et une assez bonne connaissance du pays.


NOUS NE SOMMES PAS SEULS 

Nous travaillons dans une parfaite collaboration avec la Société des Prêtres de Saint-Jacques, et le Monastère bénédictin du Morne Saint Benoît en Haïti ainsi qu’avec plusieurs partenaires en Morbihan. Ils nous apportent leur soutien dans un fidèle engagement à nos côtés. Grâce à eux, de belles actions et des réalisations satisfaisantes ont vu le jour, en faveur des habitants de quelques localités du pays.

NOTRE PREMIÈRE MOBILISATION : L’EAU

Une première période (1984 – 1998) a été essentiellement consacrée à l’eau, avec la recherche de points d’eau et le creusement de puits. Cela correspond à la période de la création de l’association, dont les valeurs sont toujours celles qui nous mobilisent.

NOS PRIORITÉS ACTUELLES : DES ENFANTS, DES FAMILLES

Puis la période de l’après séisme de 2010 relança nos actions, toujours en faveur des familles en milieu rural : accès à l’eau auquel s’est ajouté des efforts pour améliorer les conditions de scolarisation des enfants. Nous avons ainsi construit deux bâtiments abritant deux cantines scolaires, dans les villages de LORY et de BOIS-DELANCE (près de la ville de Cap Haïtien) et une école à ROSSIGNOL, situé dans la région de l’Artibonite.

La réalisation de trois captages d’eau permet de répondre au besoin d’environ 30 000 personnes. Ces réalisations datent de ces dix dernières années.

Ce sont là des actions concrètes rendues possibles grâce à la générosité de nos partenaires, particulièrement dans le Morbihan.

LA SOLIDARITÉ, UN MAÎTRE MOT

L’analyse faite par la trésorière et le secrétaire nous permet d’avancer les éléments suivants. Sur la période de 2013 à ce jour, fruit des actions menées, notre participation directe s’étend de 90 à 100 000 euros. Les aides financières provenant de collectivités représentent entre 50 et 55 000 euros. Les participations de 6 entreprises Bretonnes (fourniture de matériaux de construction) approchent les 50 000 euros. A ces actions majeures, il faut ajouter de nombreuses actions ponctuelles (dons de vélos, lunettes, machines à coudre, mobilier et d’autres fournitures scolaires …).

Nos frais de fonctionnement représentent à peine 3% environ de notre budget. Notre engagement purement bénévole, nos actions menées en Bretagne et le soutien de nos partenaires nous permettent de consacrer l’essentiel de notre budget à nos projets. Nous agissons sur le terrain avec la population locale afin d’identifier les besoins prioritaires.

Notons que nos actions pour l’accès à l’eau se font avec l’appui de la DINEPA (Direction Nationale de l’eau Potable et de l’Assainissement)

NOTRE ENTHOUSIASME NE FAIBLIT PAS

Nous tenons à remercier nos Amis de la société des Prêtres de Saint-Jacques ainsi que nos Frères Bénédictins du Morne Saint Benoît, ainsi que les entreprises, les collectivités, collèges, écoles, adhérents, celles et ceux qui partagent nos valeurs et apportent leur soutien.

BOIS DE LANCE, 2018 -2021

Cette dernière réalisation à Bois-de-Lance est le fruit de notre rencontre avec le Père Jean Maxème Tristan.  Sa volonté d’apporter un mieux-être aux enfants a su nous convaincre de mettre en place cet objectif, comme à Lory lors de la construction de la cantine scolaire, avec le Père Pierre Valon, à la suite de Rossignol pour la construction d’une école, avec le Père Jean Marie Rosemond Joseph. Leur engagement sans faille motive nos actions !

à Locqueltas, le 31 mai 2021.

Agrégation définitive de Mérice Romual

Ce jour,  25 mai 2021, le séminariste Mérice Romual a fait son agrégation définitive à la Société des Prêtres de Saint-Jacques. Il a pris l’engagement de devenir membre à part entière de notre Institut et pour la vie, au service de la mission.

La célébration a eu lieu à notre maison régionale à Port-au-Prince, présidée par le Père Jean Marie Rosemond Joseph, Responsable Régional, en présence des membres de son conseil,  les Pères Jean Nicaisse Milien, Michel Briand et de l’économe régional, le Père Steevenson Montinard. Y participaient également les Sœurs de la Providence de la Pommeraye, avec leurs novices et aspirantes, quelques prêtres de notre Institut missionnaire, ainsi que quelques-uns de nos séminaristes.

Nous confions Mérice Romual au Seigneur, pour qu’il complète en lui ce qu’il a déjà commencé.

P. Georgino RAMEAU

Agrégation et ordinations – Haïti

La Société des Prêtres de Saint-Jacques est très heureuse de vous inviter à rendre grâce avec elle pour le don des vocations en son sein.

Le 25 mai 2021 le séminariste Mérice Romual fera son agrégation définitive comme membre de notre Institut missionnaire. Il sera ordonné Diacre en vue du presbytérat, le 29 mai suivant. L’ordre sacré du diaconat lui sera conféré par le don de l’Esprit Saint et l’imposition des mains de Mgr Ducange Sylvain, évêque auxiliaire de l’archidiocèse de Port-au-Prince.


Le 12 juin 2021, les Diacres : Antoine Damas, Dalumas Idlain, Jules Stanley, Lirismont Jean Fritzson et Onésair Patrice seront ordonnés prêtres. L’ordre sacré du presbytérat leur sera conféré par le don de l’Esprit Saint et l’imposition des mains de Mgr Max Leroy Mésidor, archevêque métropolitain de Port-au-Prince.

La célébration d’ordination aura lieu en l’église paroissiale Saint Pierre de Pétion-Ville, Port-au-Prince, Haïti.

Nous recommandons nos frères à vos prières.

Père Georgino RAMEAU, spsj.
Secrétaire Général, Société des Prêtres de Saint-Jacques.

Action de Grâce – Prière


Messe d’action de grâce à Landivisiau

Prière universelle


Mgr Dognin (Introduction)

Dans le prolongement de la neuvaine de prière réalisée en lien avec les Prêtres de Saint-Jacques, continuons à implorer le Seigneur pour notre monde, confronté aux souffrances diverses et à nombre de défis à relever.

Refrain : Par Jésus Christ, ton serviteur, nous te prions, Seigneur !

  1. Seigneur, nous te prions pour ton Église, répandue à travers le monde, pleinement solidaire des hommes et des femmes, dont, en particulier, ceux et celles qui souffrent et qui peinent sur le chemin de la vie. Nous te confions les responsables d’Église en France, en Haïti, au Brésil et au Canada, qui se sont mobilisés en faveur des personnes enlevées, dans un esprit de communion fraternelle et ecclésiale. Seigneur, nous t’en prions.
  2. Seigneur regarde tes enfants d’Haïti, traumatisés, tant de fois, par des politiques inhumaines, des fléaux et calamités de la nature, et éprouvés, aujourd’hui, par un délétère climat d’insécurité. Que l’Esprit Saint, que tu as promis à tes disciples, descende sur ce peuple bien aimé, et donne à Haïti de connaître une nouvelle pentecôte ! Nous t’en prions !
  3. Seigneur, tu nous as donné des frères et des sœurs à aimer. Renforce et bénis la fraternité qui se vit entre la Congrégation des Sœurs de la Providence de la Pommeraye, la Société des Prêtres de Saint Jacques et le diocèse de Quimper et Léon. Réveille notre ardeur missionnaire, Toi, Notre sauveur, qui daignes avoir besoin de nos cœurs, de nos bras, de nos pieds, et de nos esprits libres pour porter ta Parole de Vie au cœur du monde ! Nous t’en prions !
  4. L’épreuve de l’enlèvement a particulièrement touché la Société des Prêtres de Saint-Jacques, les Sœurs de la Providence de la Pommeraye, les Petites Sœurs de Sainte Thérèse, et la famille biologique du Père Jean-Anel. Seigneur, nous t’en prions, bénis ces trois Instituts et renforce leur fidélité dans la mission auprès des pauvres et dans le service des communautés chrétiennes des pays où ils sont présents. Nous t’en prions.
  5. Seigneur, nous te confions les personnes quotidiennement victimes de la violence, en Haïti et à travers le monde. Qu’elles trouvent soutien et accompagnement au sortir de leurs épreuves. Nous t’en prions.
  6. Seigneur, nous te confions le mouvement de prière et de solidarité qui a vu le jour à la suite de l’enlèvement de nos frères et sœurs en Haïti. Qu’il continue de soutenir particulièrement l’œuvre d’évangélisation poursuivie par l’Église de notre diocèse de Quimper et Léon, et de toute l’Église en France. Nous t’en prions.

Mgr Dognin (Conclusion)

 Seigneur, accueille notre prière et soutiens les efforts de nos églises, de nos communautés pour favoriser l’avènement d’un monde de justice et paix. Nous te le demandons, par Jésus le Christ, notre Seigneur. Amen.

Action de grâce – homélie

MESS D’ACTION DE GRÂCE
pour la libération des otages en Haïti


 HOMÉLIE

Donnée par le Père Paul Dossous,
Supérieur général de la Société des Prêtres de Saint-Jacques

(Textes bibliques : Ac 15, 7-21 ; Ps 95/96 ; Jn 15, 9-11)


 

Monseigneur Laurent Dognin,
évêque du diocèse de Quimper & Léon,

Sœur Mariannick Caniou,
Supérieure générale des Sœurs de la Providence de la Pommeraye,

Chers confrères Prêtres,

Chers frères et sœurs,

 

« Racontez à tous les peuples les merveilles du Seigneur ! »

Ce refrain que nous venons de chanter pour accompagner le psaume responsorial est totalement adapté à l’action liturgique de ce jour. Il correspond également aux sentiments de reconnaissance et d’action de grâces qui habitent en ce moment, tous mes confrères Prêtres de Saint-Jacques, toutes mes sœurs de la Providence de la Pommeraye ainsi que moi-même.

Ce sentiment est partagé, j’en suis convaincu, par l’Église entière. Je pense aux églises locales, en Haïti, en France, au Brésil, au Canada et ailleurs. Cette reconnaissance est celle aussi de la province ecclésiastique de Rennes, et de notre diocèse de Quimper et Léon par laquelle nous étions particulièrement portés et soutenus. La neuvaine qui a associé tous les fidèles des 9 diocèses de notre Province ecclésiastique s’est clôturée par une explosion d’une joie immense, débordante et, comme dirait un confrère à Saint-Jacques, par des alléluias à volonté !

En effet, nos douleurs, nous souffrances, nos inquiétudes, nos combats et notre espérance ont été partagées et portés par une multitude de frères et de sœurs, au-delà des frontières des États et des pays. Notre commune foi chrétienne nous a constitués une famille unie et solidaire. Aussi, l’invitation du psalmiste entendue au cours de cette célébration est-elle tout à fait appropriée à la reconnaissance que nous tenons à manifester aujourd’hui vis-à-vis de Dieu, de son Église, de nos communautés religieuses et paroissiales, et de chacun et chacune de vous.

« Dieu est intervenu, nous dit l’apôtre saint Jacques, pour prendre parmi les nations un peuple qui soit à son nom » (Ac 15, 7-21). Corps du Christ, l’Église du Seigneur, ce peuple de Dieu a répondu présent un peu partout dans le monde, pour faire monter sa prière au Dieu seul capable de sauver. Ici et là, nos frères et sœurs se sont mis à prier, pour soutenir nos frères et sœurs, alors entre les mains de leurs ravisseurs. Ils se sont montrés présents pour appuyer les responsables de la Société des Prêtres de Saint-Jacques dans leurs efforts pour obtenir la libération des otages, et pour éveiller la conscience de l’humanité sur l’enjeu de la liberté et de la dignité pour tout être humain, à promouvoir et à protéger, en tout temps et en tout lieu.

Elle n’est pas anodine, cette force de mobilisation chrétienne. J’en suis convaincu. Car dans le kidnapping de nos dix frères et sœurs en Haïti, l’Église universelle a été victime, elle-même, dans les membres de son corps, dont quatre prêtres missionnaires de Saint-Jacques, un prêtre de l’archidiocèse du Cap-Haïtien, deux religieuses (des Sœurs de la Providence de la Pommeraye et des Petites Sœurs de Sainte Thérèse) et trois baptisés laïcs. Ils étaient tous ensemble ce dimanche 11 avril, en chemin, dans le service du Seigneur. Privés de leur liberté de mouvement durant 20 longs jours, ils ont su mettre à profit ce temps d’épreuve pour témoigner de l’Évangile, et révéler le visage de l’Église : une, sainte, catholique et apostolique

Oh ! Merveille ! Le Seigneur a fait pour nous des merveilles ! Merveille de la fraternité universelle ! Merveille du salut que seul Jésus nous octroie. Merveille d’une libération inespérée, miraculeuse ! Merveille de solidarité et de générosité ! Merveille de la communion ecclésiale et humaine ! Merveille de l’espérance plus forte que tout. Merveille de l’amour. Un amour vrai qui pacifie et qui pardonne, un amour authentique qui guérit et qui réconcilie. L’amour qui accepte tout, qui comprend tout !

Demeurant dans l’amour du Christ, nous avons prié en effet, pour demander la conversion des ravisseurs. Portés par l’Amour du Seigneur, nous avons supplié Dieu pour les autorités haïtiennes, et nous avons remis entre les mains du Seigneur, le peuple haïtien et chacun de ses habitants.

La grandeur et la dignité du chrétien se sont manifestées dans la confiance placée en Dieu et dans l’Église du Christ par nos confrères et nos sœurs, alors même qu’ils étaient encore gardés en captivité. Merveille du témoignage donné au jour le jour, où nos frères et sœurs éprouvés sont restés en communion avec nous, par la pensée et la prière. Comme a dit un confrère prêtre du diocèse d’Angers : « Ils étaient privés de l’Eucharistie, mais pas de la communion ».

Oui ! Merveille de leur regard plein de bienveillance pour leurs ravisseurs ! Merveille de la mission d’évangélisation qu’ils ont poursuivie en annonçant le Christ à ceux qui étaient en train de leur faire du mal, en leur privant de leur liberté, et en bafouant leur dignité ! Habités par le regard de Jésus et par la puissance de l’Esprit-Saint, ils ont su découvrir la soif de beauté et la faim de bonté enfouies dans ces hommes esclaves de la violence qu’ils perpétuent. L’un d’entre eux n’aurait-il pas demandé aux religieux de prier pour lui !… Oh ! Merveille de l’espérance !

Devant tant de merveilles que Dieu accomplit parmi nous, par nous et pour nous, un merci jaillit du plus profond de notre cœur ! Un merci sans fin. Merci à Dieu ! Merci à son Église présente partout dans le monde. Merci à la Province ecclésiastique de Rennes et à tous les diocèses de France. Merci à l’Église présente dans les dix diocèses d’Haïti. Merci à nos évêques, nos prêtres, nos religieuses et nos religieux, à nos fidèles. Merci pour les prières communautaires et personnelles ! Merci pour cette belle qualité de présence des proches et des amis autour de nous. Merci pour les pensées positives des hommes et des femmes de bonne volonté, qui ne se réclament d’aucune religion ou d’aucune foi. Merci ! oui, merci !

Que Notre Dame du Perpétuel-Secours, Patronne d’Haïti et de notre Société de Saint-Jacques soit remerciée d’avoir été à nos côtés et d’avoir intercédé pour nous auprès de son Fils Jésus.

Vous permettrez que je termine par une confidence et une indiscrétion. Pendant ces 20 longs jours d’angoisses et d’incertitudes, nous avons découvert, senti et expérimenté combien vous aimez les Prêtres de Saint-Jacques ! Je veux aussi vous dire au nom de tous mes confrères que, nous aussi, nous vous aimons beaucoup. Votre soutien inconditionnel et sans faille renforce notre détermination ainsi que notre conviction à nous donner totalement au service de l’Évangile, de la Mission de l’Église et du service de nos sœurs et frères.

 « Je vous ai dit cela pour que ma joie soit en vous,
et que votre joie soit parfaite
. », nous dit Jésus Ressuscité !


Messe célébrée en l’église paroissiale de Saint Tiviziau, à Landivisiau, présidée par Mgr Laurent Dognin, évêque de Quimper & Léon, le jeudi 6 mai 2021.

Messe d’Action de Grâce – Landivisiau

Messe d’action de grâce pour les Prêtres de Saint-Jacques et de prière pour l’Église en Haïti et le peuple haïtien


Du 11 au 30 avril 2021, la Société des Prêtres de Saint-Jacques a fait la dure expérience de l’enlèvement de quelques-uns de ses membres par un groupe de bandits armés. Quatre prêtres de Saint-Jacques, deux religieuses, et trois parents du Père Jean Anel Joseph (spsj) ont été privés de leur liberté, tandis que des menaces d’une issue malheureuse était à craindre.

Cette révoltante nouvelle a suscité un réel élan de solidarité et de fraternité ici et là, à travers le monde, dont nous sommes très reconnaissants. Répondant à l’appel de soutien spirituel lancé par les Responsables de notre Institut missionnaire, dont le siège se trouve en Guiclan, les évêques de la Province ecclésiastique de Rennes ont invité les chrétiens catholiques à une neuvaine de prière pour obtenir la libération de nos frères et sœurs. Au dernier jour de la neuvaine, soit le 30 avril 2021, nos prières ont été exaucées.

À l’initiative de Mgr Laurent Dognin, évêque du diocèse de Quimper et Léon, et de la Société des Prêtres de Saint-Jacques, une messe d’action de grâce sera célébrée en l’église paroissiale de Landivisiau, le jeudi 6 mai 2021, à 17 heures. Tous ceux et toutes celles qui le peuvent sont invités à se joindre à nous pour dire merci au Seigneur pour cette libération ainsi obtenue. Nous y prierons également pour l’Église en Haïti et pour le peuple haïtien.

Rappelons qu’Haïti vit aujourd’hui encore une grave crise que l’insécurité vient compliquer en ajoutant inquiétudes, morts, deuil et pleurs dans toutes les familles, sans épargner personne.

Un grand merci à toutes les personnes qui nous ont soutenus dans cette épreuve. Pour elles aussi, cette messe sera célébrée pour remercier le Seigneur et lui demander de les bénir.

 

Lieu de l’évènement

Adresse : Église de Landivisiau, 
7 Rue Albert de Mun,
29400 Landivisiau

Père Georgino Rameau, spsj
Secrétaire général et chargé de communications pour la Société des Prêtres de Saint-Jacques.

« Older posts
Translate »