C’est ce weekend du 21-22 juillet qu’a eu lieu le pèlerinage islamo-chrétien des 7 Saints en Vieux Marché dans le Trégor où le P. Maurice Lebastard exerce son ministère. Ce pardon attire beaucoup de pèlerins, la renommée des Sept Saints dépasse largement le Trégor.

Célébration liturgique  – à la Chapelle du Vieux-Marché

Le samedi après-midi à la salle des fêtes de Vieux Marché, plus de 200 personnes ont participé au colloque pour débattre du thème : « Inventer, faire, donner l’hospitalité.
Les fidèles très nombreux ont assisté le samedi soir à la messe du pardon, suivi de la procession vers le feu de joie « Tantad », et le dimanche matin à la chapelle, à la messe solennelle présidée par Mgr DUBOST évêque émérite d’Evry Corbeil Essonne.

Comme le veut la tradition, l’eucharistie a été suivie de la déambulation, avec une halte au pilier de la paix.

Plus de 300 personnes se sont ensuite retrouvées à la fontaine, pour la lecture de la sourate 18 du Coran, dite des « Gens de la Caverne », puis au partage du lait et des dattes.

Les Sept Saints font référence aux Sept Dormants d’Éphèse, sept officiers romains qui, refusant de renier leur foi chrétienne, ont été emmurés vivants dans une caverne près de la ville éponyme par l’empereur Dèce (IIIème siècle ap. J.-C.). Cette légende est née en Orient au début du VIème siècle et popularisée en Occident à la fin de ce même siècle. Elle est racontée dans la sourate 18 du Coran, dite des « Gens de la Caverne ».

Liens – déclamation de la Sourate 18, avec texte en français en sous-titre

Merci au Père Maurice Lebastard pour les informations.

NB: photos – site internet LaCroix – Lectures suggérées sur le thème dialogue islamo-chrétien